Les ascendants de Jules Hirsch (1878-1952)

Vous pouvez consulter l' arbre d'ascendance de mon grand-père maternel Jules Salomon Hirsch.
Patronymes cités : Hirsch, Dreyfuss, Rueff, Levy, Samuel, Baroukh, Weyl, Lang.

Jules Hirsch est né le 11 septembre 1878 à La Chaux-de-Fonds (canton de Neuchatel, Suisse).
Il est décédé le 28 novembre 1952 et inhumé au cimetière israélite des Eplatures, près du Crêt-du-Locle.

Son père, Achille Hirsch, né en 1847, était arrivé en 1870 à La Chaux-de-Fonds.
Achille venait de Hattstatt, un petit village à 8 km au sud-ouest de Colmar, en Alsace.
C'était juste avant que l'Alsace ne devienne allemande pour près de 50 ans :
Achille avait alors 23 ans.

Liste des Alsaciens-Lorrains ayant opté pour la nationalité allemande en 1872-73 : 1, 2
(ce que refusa bien sûr de faire mon arrière-grand-père Achille Hirsch ...)

A cette époque, presque partout en Suisse, les juifs n'avaient pas le droit d'habiter en ville
et Achille avait trouvé à se loger aux Eplatures chez son oncle Moïse Hirsch (1801-1876)
qui y habitait depuis quelques années avec toute sa famille.

Achille se maria le 1er septembre 1875 avec Rachel Hirsch, sa cousine, fille cadette de Moïse.

Achille avait toujours été très pro-français.
Il avait probablement pressenti ce qui pourrait arriver aux juifs du fait des allemands : 1

Il avait été très choqué par le génocide des arméniens (par les turcs) au cours de l'année 1915
comme l'atteste cette photographie où l'on voit Achille Hirsch lisant un journal annonçant en gros titre :
"l'Ecrasement des Turcs s'achève dans le Caucase".

Sources :

Les documents originaux peuvent être consultés...

  • aux Archives Départementales du Haut-Rhin à Colmar (Haut-Rhin, France)
  • aux Archives Départementales du Bas-Rhin à Strasbourg (Bas-Rhin, France)
  • aux Archives Cantonales de Neuchâtel (Suisse)

    Certains de ces documents sont d'ailleurs en hébreu.

    Dans le Haut-Rhin (France), on trouve à Guebwiller le CDHF du Haut-Rhin
    Le CDHF est une excellente source d'informations.
    Il met à la disposition du public les microfilms de l'Etat-Civil de la totalité des communes du Haut-Rhin.
    Le CDHF est particulièrement bien équipé du point de vue technique.
    Il est cependant conseillé de réserver un appareil de visionnement ou de copie de microfilms
    pour être certain qu'ils ne seront pas tous occupés lors de votre visite.

    Le CDHF est un modèle qui sera je l'espère imité par d'autres organismes pour l'instant moins avancés.

  • notre page Hirsch
  • voir notre page judaisme

  • retour à la page d'accueil généalogie

    vous consultez la page http://www.ordiecole.com/gen/hirsch/hirsch-2.html